Baptême de l’air

Si vous voulez ne savez pas si vous voulez aller plus loin, offrez-vous un baptême de l’air pour découvrir le plaisir de voler pour un petit prix.

Cliquez ici pour plus d’infos.

video03


Partenariat ULM Paris Est / Autogire Academy.

En partenariat avec François Lameyre, patron d’Autogire Academy, dynamique représentant des autogires TRENDAK, et instructeur passionné, l’école du club ULM Paris Est, qui sévit depuis plus d’un quart de siècle sur l’aérodrome de Coulommiers, complète son offre et monte en gamme, en assurant désormais la formation des pilotes autogire sur «TERCEL», tandis qu’en multiaxe, les amateurs d’avion ultraléger devraient être comblés par la stabilité, les performances et le confort du «COYOTE II» , ainsi que de la gamme des paramoteurs MINIPLANE/ITV pour les adeptes du décollage à pied.
Homologué par la DGAC en formation et contrôle l’école, ouverte 7/7 jours, vous accompagne (dans la convivialité et la bonne humeur), depuis la formation initiale jusqu’à la qualification d’instructeur, dont elle assure également les stages de réactualisation, ainsi que l’extension de classes pour les instructeurs déjà qualifiés dans l’une d’entre-elles, et les conversions pour les instructeurs FI, FE, ITP, ITV, IFH.
Par ailleurs, en tant qu’organisme régulièrement déclaré, l’école remplit les conditions permettant d’accueillir les candidats éligibles aux dispositions du code du travail en matière de financement de la formation professionnelle continue, (CIF, SIFE, reconversion etc.) et assure les stages « facteurs humains » ainsi que la formation aux activités de travail aérien (DNC).
Avec plus de 25 années d’expérience, ULM Paris Est, c’est à la fois une équipe de professionnels passionnés partenaires de votre réussite, et toute la convivialité d’une véritable ambiance club avec ses fêtes, sorties et soirées !
A seulement 45 minutes de Paris, dans les conditions exceptionnelles de confort et de sécurité d’une immense plate-forme aéronautique, où chaque activité dispose de sa propre piste, Anny, Serge et François auront plaisir à vous initier aux joies de la troisième dimension.
Sur l’aérodrome de Coulommiers, avec l’équipe Ulm Paris Est et Autogire Académy, soyez les bienvenus, et volez comme vous aimez !

Rendez-vous Bâtiment n° 1 (ex-commandement) – Aérodrome de Coulommiers-Voisins – Darse Est – 77120 Mouroux. Tel : 01 64 20 82 70 – 06 22 38 65 39 – www.ulmest.org

Manuel théorique offert

pour toute inscription en école Multiaxe

(Jusqu’au 30 juin 2016)

 

Les machines modernes vous attendent

Les machines modernes vous attendent

et pour les nostalgiques du « nez au vent », des machines basiques sont toujours opérationnelles.

Anny et Serge sur Chikinox

Anny et Serge sur Chikinox

Pour apprendre à voler, l’école vous propose plusieurs formules qui sont toutes modulables selon vos possibilités et libertés.

C’est Bernard, ancien élève pilote, qui vous explique tout:

En général, tout commence par un vol d’initiation ULM, permettant de découvrir l’élément aérien et les sensations qu’il procure. C’est un petit vol en biplace, cool, sympa,  d’une durée de 15 à 20 minutes et d’un coût de 50 €, permettant à la fois d’admirer la campagne qui défile sous les ailes tout en prenant part à certaines actions de pilotage.

Pour approfondir la question sans nécessairement entreprendre une formation complète, le forfait découverte offre un aperçu plus exhaustif de l’apprentissage du pilotage. Il comprend un vol d’initiation, comme ci-dessus, suivi d’un petit cours théorique, permettant de comprendre les principes aérodynamiques de base, les caractéristiques principales d’un ULM, ainsi que quelques règles essentielles à connaître pour évoluer dans l’espace aérien.
Ensuite, on effectue la visite pré-vol (examen complet et détaillé de la structure de l’appareil) et, youpeee, on repart pour environ 30 minutes. Au cours de ce vol, l’instructeur vous montre l’indispensable puis vous prenez les commandes. C’est, en fait, une première leçon. Le coût est de 150 €, si on n’est pas sur d’être vraiment accroché, ça peut être un bon test.

Pour ces deux formules, il est bien sur préférable de prendre rendez-vous avant de venir…

Ensuite, décidé à ne pas en rester là, on se dit qu’il est urgent de s’y mettre. On entreprend alors une formation en vue de l’obtention du brevet.
Plusieurs formules sont possibles, rassurez vous.

La meilleure, pour moi, c’est la formation qui vous mènera au « lâcher », puis au brevet. Il s’agit d’un forfait de 20 leçons d’environ une heure dont 30 à 40 minutes de vol en doubles commandes. Histoire d’acquérir les automatismes utiles à tous les niveaux, depuis la visite pré-vol jusqu’à l’arrondi final. On prend les cours à son rythme (et à celui de la météo !), en fonction de ses disponibilités et de ses envies. Il y a des petits doués qui parviennent au brevet à la fin du stage. Mais, raisonnablement, comptez encore 5 à 6 heures de vol en double commandes avant le « lâcher » (et le brevet, si vous avez passé le théorique avec succès).
Cette formation coûte 1190 €. Si on y réfléchit bien, ça n’est pas si cher… Enfin, c’est mon point de vue !

La plus somptueuse, c’est le stage de découverte itinérant sur une durée de 8 à 10 jours. Pratiquement, on profite de la Transulm pour effectuer une initiation-découverte à travers la France. On vole, on découvre tout un coin de France vu du ciel, on apprend la navigation aérienne (passionnante), et on prend des cours de pilotage. C’est assez royal et comme, en plus, ça se passe au mois d’août…
Dans ce cas, dans votre budget vacances, vous comptez 150 €/semaine, une participation aux frais d’intendance  et de nourriture, plus 65 € par heure de vol (vous faites au moins un vol par jour, mais il n’y a aucune obligation en la matière : vous pouvez toujours faire des étapes dans un des véhicules accompagnateurs). En gros, pour une semaine de stage, on compte un budget moyen de 450 à 600 €. La Transulm, s’il fait beau, c’est carrément inoubliable !

D’autre part, vous pouvez prendre des cours théoriques, facultatifs mais très utiles. Facultatifs parce que le bouquin qu’on reçoit à l’inscription à l’école permet de connaître l’essentiel de la théorie nécessaire à l’obtention du brevet. Mais très utiles parce que c’est pas mal d’avoir d’avantage de précisions, de pouvoir poser les questions qui apparaissent et aussi parce que, avec Serge, tout ce qui fait le vol n’aura plus aucun secret pour vous. Personnellement, j’ai suivi les cours théoriques et je trouve que ça facilite bien l’ingestion de la partie la moins drôle (quand même !) de cette formation. Les cours théoriques ont lieu le soir (après l’turbin) à Coulommiers. On s’y retrouve en un petit groupe, le jour de la semaine qui convient le mieux à chacun. Ça consiste en 10 cours de 2 à 3 heures avec, en final, un examen à blanc (le fameux Q.C.M.) identique à celui qu’on passe pour l’obtention du brevet. Et ça coûte 300 €. Coriolis et autres Venturi n’ont plus qu’à bien se tenir après ça ! Bien entendu, à ces frais, il convient d’ajouter le Champagne pour le « lâcher », le brevet, l’achat de l’Ulm… et les autres occasions, qu’on trouvera bien !

Cours de Navigation au Club Paris ULM Est

Fête pour l’obtention du brevet de pilote au Club ULM Paris Est (après les vols bien entendu)

Plus de questions ? Si ? Alors appelez Serge (de préférence l’après-midi) au 01 64 20 82 70 : il saura vous renseigner encore mieux que moi !